Le Travail de la vigne

Il existe 3 cépages en champagne :

Le Pinot Noir

Raisin noir à jus blanc, il donne des arômes de fruits rouges et offre à l’assemblage du corps et de la puissance.

Le Pinot Meunier

Il apporte souplesse, fruité, intensité et rondeur au bouquet. Comme le Pinot Noir, le Pinot Meunier est un raisin noir à jus blanc.

Le Chardonnay

Jeune, sa finesse donne des notes florales, parfois minérales. En raison de son évolution lente, il est particulièrement apte à un long vieillissement.

La culture de la vigne :

Parce que la vigne est vivante, elle n’est pas traitée mais soignée. Elle requiert une attention particulière et un entretien manuel, synonyme de centaines d’heures de travail à l’hectare.

Le climat qui peut avancer ou retarder le développement de la vigne, interfère en permanence avec le calendrier du vigneron, car il doit impérativement s’y soumettre pour fixer le moment propice à ses interventions :

De novembre à mars :


 

 La taille s’effectue selon 4 standards définis par l’AOC Champagne (Chablis, Cordon, Guyot et Vallée de Marne).

 


De février à avril :

 La lierie (ou liage) consiste à attacher les bois de vigne aux fils de supports pour favoriser la croissance.

 
D’avril à mai

L’ébourgeonnage où le vigneron retire les bourgeons non fructifères.

Fin juin


 Le vigneron procède au relevage et au palissage. Au fur et à mesure que la vigne pousse, les brins sont relevés et passés dans des fils, de  façon à les exposer au maximum au soleil pour optimiser la photosynthèse. 
 

 

De juin à août



 Le rognage avec la coupe des brins fous donne cet aspect net et soigné au vignoble champenois.

 

 


Septembre

 

P1060408 La récolte des raisins à maturité, la Vendange.